A la sortie du bac, il est souvent difficile d’imaginer le quotidien des différents métiers de l’entreprise.

Pour éclairer les futurs étudiants de L’École LDLC, des professionnels du numérique témoignent sur leur vision métier. Des exemples de métiers auxquels L’École LDLC peut préparer.

Ils travaillent dans le numérique. Découvrons leurs témoignages.

Fabienne Billat - Responsable Femmes du Numérique du Syntec Numérique Lyon

fabiennebillatParlez-nous de votre activité…
Mon parcours est plutôt atypique… J’ai créé mon métier grâce à ma présence sur les réseaux sociaux et ma veille sur le web ! Rapidement, plusieurs marques ont repéré mon profil et m’ont sollicitée pour me demander des formations, du conseil en communication digitale et de l’accompagnement dans leur transition digitale.

En quelques mots, que représente pour vous le numérique ?
Le numérique décloisonne la communication, et tout ce qui est figé et segmenté ! Il place l’interactivité au cœur des échanges et active de nouveaux leviers de performance et de business. L’apprentissage du numérique est empirique, il est nécessaire pour tout un chacun de prendre ce tournant et de se lancer !

Qu’avez-vous envie de dire aux femmes qui hésitent à se lancer dans le numérique ?
Les femmes autant que les hommes ont une place à prendre dans les métiers du numérique ! La communication, la technologie, le web, les ressources humaines, le marketing sont quelques exemples des métiers où la transformation digitale est en train d’opérer… Alors soyez confiantes, connectées et travaillez votre personal branding, les métiers du numérique vous attendent !

Marc Jalabert - Directeur Division Grand Public & Opérateurs France, Microsoft

Quelle place occupe le numérique dans votre métier ?
Microsoft est par essence même une entreprise issue du numérique. Dans cette multinationale d’informatique et de micro-informatique, mon métier est de rendre accessible au grand public nos derniers produits et dernières innovations.

Selon vous, quels sont les impacts du numérique sur le monde actuel ?
Des technologies aux modèles économiques en passant par les usages… Le numérique bouleverse tout. Il ouvre le champ des possibles et accélère la mise en œuvre des projets. C’est grâce aux outils générés par le numérique que de nombreuses idées et innovations deviennent tangibles. Mais il ne faut pas oublier que c’est l’Homme qui est au cœur de ces projets.

Selon vous, quelles seront les enjeux du numérique dans les années à venir ?
J’ai lu dernièrement que l’humanité a créé plus d’informations au cours des deux dernières années que pendant toute son histoire. Voilà une annonce qui laisse apparaître un des principaux enjeux de demain : transformer l’information en connaissance ! Selon moi, c’est ici que l’éducation a un rôle à jouer. Comprendre, interpréter, adapter et le tout avec sagesse.

Mathieu Drida - Directeur Général, Newsco Mag et Meilleurmobile.com

Parlez-nous de votre activité…
Je suis depuis 2010 le Directeur Général du site e-commerce et média MeilleurMobile.com. Spécialiste dans la téléphonie mobile, MeilleurMobile.com répond à l’ensemble des demandes des internautes : information, conseil, achat d’appareils et de forfaits, revente, recyclage… En parallèle, je dirige 01 Net Magazine le 1er magazine d’information dédié à la high-tech.

Comment le numérique impacte-t-il votre activité ?
En perpétuel mouvement, le numérique appelle des réflexes différents. L’exemple des médias est intéressant. Après un bouleversement du modèle économique de ce secteur, le numérique favorise son accès au plus grand nombre. Il créé également de nouveaux usages… Smartphones, tablettes, ordinateurs, les lecteurs jonglent avec leurs différents « devices » selon leurs occupations. Toutefois, avec le numérique rien n’est figé et les médias doivent continuer à se réinventer.

Selon vous, quels sont les enjeux du numérique dans l’éducation ?
Les générations Y et Z sont par définition des générations connectées. Elles connaissent le numérique mais ne comprennent pas forcément son fonctionnement et ses enjeux. Je suis content de voir ces écoles du numériques ouvrir. Elles forment des professionnels avertis qui, à leur tour, réinventeront sans doute les usages que nous avons aujourd’hui.

Grégory Palayer - Directeur d'agence, UpMyBiz (conseil et accompagnement e-Business)

Quelle est votre activité ?
J’ai créé l’agence UpMyBiz à Lyon en 2011 pour accompagner et donner des clés aux entreprises e-commerçantes. L’agence se positionne en intermédiaire entre l’e-commerçant qui fixe ses objectifs et les experts spécialistes de chaque levier marketing qui réalisent ces objectifs.

Selon vous, quelle place occupe le numérique dans notre société actuelle ?
Le numérique est comparable à l’électricité… Lors de son apparition, il a révolutionné le quotidien des entreprises et des particuliers. Aujourd’hui il s’intègre progressivement dans tous les secteurs d’activité et à tous les niveaux de postes. Le numérique n’est plus un pôle autonome de l’entreprise mais contribue à l’évolution de tous les métiers. Actuellement, il est difficile de trouver sur le marché de l’emploi des profils conjuguant les savoir-faire et savoir-être pour ces nouvelles missions.

Quelles sont pour vous les aptitudes et compétences essentielles pour appréhender au mieux l’économie connectée ?
Le numérique offre de nombreuses perspectives. Pour profiter de ce dynamisme, il y a certaines compétences clés que les futurs professionnels doivent acquérir. Selon moi, les trois principales seraient : une connaissance générale de l’entreprise et de ses métiers, des aptitudes de communicants afin de « comprendre et parler toutes les langues » et enfin une culture générale du numérique et de son fonctionnement.

Catherine Barba - Présidente, CB Groupe et Business Angel

En quelques mots, que représente pour vous le numérique ?
Le numérique colore tous les métiers, tous les secteurs, toutes les industries. C’est une réalité mouvante qui nous pousse à être en veille constamment.  Il contribue à l’évolution de nos modes de consommation, nous simplifie la vie et ouvre la porte à de nouvelles idées.

Quelles compétences sont incontournables dans le numérique ?
Dans le numérique, on apprend en marchant. La technique, la technologie, les usages sont en évolution constante. Il faut savoir s’adapter et prendre les virages. Pour moi, c’est davantage une culture générale du numérique, de l’entreprise et de la relation clients qui est nécessaire. Il faut ramener le digital à l’entreprise et à l’humain.

Selon vous, que doit apporter une formation du numérique aux futurs acteurs de la transition digitale ?
Sans hésitation : la confiance ! Il faut que ces jeunes profils aient assez confiance en eux pour porter leurs projets. On a besoin de plus de personnes moteurs dans le milieu du numérique ; des entrepreneurs et intrapreneurs. Les formations doivent faire de leurs étudiants des « makers », c’est en prenant des risques, en essayant qu’ils réussiront.

Nicolas Perroud - Directeur Associé, Anikop

Quel est votre secteur d’activité ?

Depuis 2006, Anikop innove dans la création d’outils et de logiciels dédiés aux professionnels.

Nos applications permettent de gagner du temps et d’optimiser le traitement de tâches administratives comme par exemple le comptage de titres prépayés (chèques restaurant, chèques vacances…). Notre objectif est de développer tous types d’outils qui aident les entreprises à performer dans leur activité.

Que représente le numérique pour vous ?
Le numérique m’offre un accès sans limite à l’information ! En temps quasiment réel, depuis mon bureau, sans bouger, je suis connecté au monde. Je vois les évolutions, je comprends les enjeux et j’imagine des solutions, des services, des produits. C’est une ouverture sur le monde incontestable.

Comment le numérique se manifeste-t-il dans votre métier ?
Le numérique a apporté un changement complet sur ma façon de travailler. Par exemple, l’apport d’informations directement sur le mobile, en temps réel, me permet de suivre l’activité de mon entreprise. Peu importe où je me trouve, je peux être réactif en cas d’indicateurs non performants. Le numérique m’offre de la souplesse et de la réactivité. Cela m’impose aussi d’être en perpétuelle veille pour pouvoir agir rapidement dans toutes les situations.

Murielle Zel - Directrice Marketing, LDLC.com

Pouvez-vous expliquer votre métier au quotidien ?

En fait, mon activité s’articule autour de trois métiers :

Le marketing / webmarketing : Savoir être à l’écoute, séduire par nos actions ou nos produits et satisfaire nos clients pour qu’ils soient, chaque jour, plus nombreux et encore plus fidèles !

La communication : Être présent le plus souvent possible (et pas forcément toujours là où on nous attend !). Imaginer, mettre en place des actions multi-supports et multicanales pour accroître notre notoriété auprès de nos différents publics (clients, prospects, presse, communautés…). Nous devons toujours rester fidèles à ce qui fait l’ADN de LDLC.com : le sérieux sans se prendre au sérieux !

La création : Nous créons tous les supports  print et online du Groupe, de la communication à la promotion (newsletters, bannières, affiches, packaging, publicités…).

Qu’est-ce que le numérique pour vous ?

Le numérique change notre façon d’habiter et de percevoir le monde.

Il modifie nos pratiques et leur sens, il rend accessible et met en commun des outils et des nouveaux modes de collaboration, d’échange, d’organisation et de consommation.

Le numérique ne peut être pleinement efficace que s’il complète l’intelligence humaine.

Comment le numérique se manifeste-t-il dans votre métier ?

Etant e-commerçant, le web est forcément capital. Mais le numérique n’est pas que cela. Au quotidien, le numérique représente une opportunité complémentaire de travailler ensemble plus efficacement, plus rapidement, dans l’agilité permanente et en tout lieu.

C’est aussi la capacité à créer une autre relation de proximité, de transparence avec nos clients via des outils et des communications personnalisés, des occasions d’échanges en temps réel via les réseaux sociaux par exemple. C’est aussi créer du lien entre nos fans, nos clients, nos prospects qui contribuent à faire évoluer notre marque.

Gilles Devletian - Community Manager, LDLC.com

En quoi consiste votre métier ?

Je suis responsable de l’animation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, blogs…). En ce sens, je participe à l’animation commerciale et à la valorisation du site LDLC.com mais, surtout, je travaille au développement de la notoriété et de l’expérience client.

Mon quotidien s’articule entre l’écoute des internautes / clients, la réponse à leurs questions et la mise en place de dispositifs, de jeux, pour animer notre communauté. Des actions qui nécessitent une bonne coordination avec les différents services de l’entreprise, pour connaître leurs actualités, leurs contraintes, leurs besoins.

Qu’est-ce que le numérique pour vous ?

Le numérique représente tout un écosystème venant se greffer, telle une surcouche, sur des éléments concrets (humains ou matériels). Nos comportements physiques peuvent se matérialiser numériquement. Ce qui nous offre la possibilité de communiquer en permanence et à distance, via internet. La maîtrise des différents outils numériques est devenue indispensable !

Comment le numérique se manifeste-t-il dans votre métier ?

Mes journées sont numériques ! Diffusion de photos, mise en avant d’images de produits, échanges virtuels avec nos communautés… Le tout piloté à l’aide d’outils numériques et connectés ! Le numérique permet d’accroître la productivité et de faire le lien avec nos utilisateurs. Utilisateurs qui ont déjà adopté le numérique dans leur vie : commande internet, présence sur les réseaux sociaux, etc.

Denis Mennesson - Directeur des Systèmes d’Information, LDLC.com

Pouvez-vous expliquer votre métier ?

Mon rôle est de maintenir la cohérence des structures informatiques avec les besoins des directions métiers de l’entreprise. Je dois assurer la continuité des services dispensés mais aussi aligner les technologies de l’information avec les orientations stratégiques de la direction générale.

En matière de sécurité, je dois m’assurer de l’efficacité et de la maîtrise des risques liés au système d’information.

Qu’est-ce que le numérique pour vous ?

Le numérique est transverse à l’entreprise et concerne toutes les directions, qu’elles soient supports ou métiers. Son dynamisme engendre des méthodes de travail agiles et propices à l’innovation comme l’expérimentation (cloud, Big Data, mobilité…), le dialogue, l’apprentissage et l’évolution des modes de travail (en plateau, en projet…).

Comment le numérique se manifeste-t-il dans votre métier ?

La transformation numérique favorise l’émergence d’une DSI à plusieurs vitesses avec :

Une équipe « front office » mettant en œuvre de nouvelles technologies, travaillant en mode agile et itératif avec les métiers et devant livrer des solutions à un rythme rapide (mensuel, hebdomadaire, quotidien) et, pour ce faire, devant disposer de la plus grande autonomie possible.

Une équipe travaillant à la modernisation des systèmes existants et à la création d’un socle de services de « middle et back office », travaillant sur des cycles projets plus traditionnels, et devant livrer des solutions robustes à un rythme de l’ordre du trimestre ou du semestre.

Une équipe technique et support pour mettre en place une architecture à la fois efficace, évolutive et robuste tout en accompagnant les utilisateurs.