Séminaire de Design Fiction

C’était cette semaine le séminaire de Design Fiction pour les étudiants de 1ère année.
Le Design Fiction, c’est quoi ?
Une pratique du design orientée prospective qui consiste à imaginer, pour un sujet donné, l’évolution future de tendances actuelles, perçues aujourd’hui comme des signaux faibles. Les étudiants ont une semaine pour, en équipe, imaginer leur amplification possible et proposer des prototypes diégétiques présentant des situations d’usage auxquelles s’attendre d’ici quelques décennies. Le thème retenu pour cette année : le futur de l’information. Ses circuits de production, ses canaux de diffusion, ses modalités de consultation – sur fond, évidemment d’économie de l’attention.
Pendant cette semaine, ils ont bénéficié des conseils méthodologiques de Clara Perrin, designeuse de services, qui les accompagne toute la semaine, jusqu’aux présentations finales de vendredi.

3 questions à Clara Perrin :

En quoi est-ce important de développer sa créativité ?

La créativité permet de faire émerger l’innovation. Il faut savoir prendre des chemins de pensée de traverse pour pouvoir imaginer ce qui n’est pas encore arrivé ou mis sur le marché aujourd’hui.

Quelles méthodes utilises-tu ?

Nous utilisons la méthode du Design de Fiction qui consiste à imaginer les contours d’un futur probable, basé sur des signaux faibles déjà un peu visibles dans le présent. Entre utopie ou dystopie, le futur imaginé doit ouvrir sur un débat d’idées.

Qu’est ce qu’il t’a plu à l’école LDLC ?

La motivation et le lâché prise des étudiants, qui ont su suivre la démarche et la questionner, qui ont réussi à remettre en question leur choix à chaque étape de créativité, qui ont pu argumenter des choix forts, des convictions, un positionnement argumenté.

 

Séminaire de Design Fiction